Top 7 des meilleurs conseils pour réussir vos campagnes emailing

personne qui regarde un emailing
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

L’emailing n’est pas encore arrivé à son apogée. Il a encore de beaux jours en perspective. Pour le succès d’une campagne emailing, il faut une démarche méthodique.

Réussir sa campagne emailing passe par un bon ciblage et une communication adéquate. Il y a toute une démarche à suivre pour arriver à ses fins. De la mise en place d’une liste de contacts à l’envoi, il ne faut négliger aucune des étapes. Au menu, nous retrouvons l’analyse de la cible, le taux de délivrance des messages, le contenu de votre emailing et le moment idéal pour l’envoi.

Emailing : Oui, mais où trouver les adresses ?

préparation d'une campagnes emailing

Il n’existe pas une niche où vous trouverez des comptes mail pour un plan de campagne.

Et même si cela existe, vous ne pouvez pas envoyer des offres promotionnelles à des personnes qui n’ont pas donné leur consentement, pour recevoir ce genre de mail. Sinon, vous commettrez un délit au titre du RGPD.

On ne peut rien construire sans rien au départ. Même dans la conception artistique, il y a les idées et l’inspiration à la base de toute création.

Ce qu’il vous faudrait pour tout commencer, c’est une base de données. Et une base de data se constitue au bout d’un temps ou lors d’une opération spéciale.

Quand vous parcourez un site, on vous demande de cocher une case pour vous envoyer des emails d’informations, n’est-ce pas ? Appliquez le même principe à votre site internet.

Débutez avec les clients qui opèrent déjà sur votre plateforme. Invitez aussi tous les visiteurs qui consultent vos pages à s’inscrire en laissant leurs adresses mail.

Sous peu, vous vous constituerez une riche base de données exploitables pour des campagnes emailing rentables.

Allez au ciblage pour réussir vos campagnes emailing

C’est bien d’avoir une base de données, mais ce n’est pas encore suffisant. Prendre connaissance de certaines informations de vos potentiels clients demeure nécessaire pour mieux ajuster votre campagne emailing.

A lire aussi :  3 outils de communication pour faire décoller votre entreprise

Le ciblage fait partie des opérations de stratégie en marketing. Avant de passer au ciblage proprement dit, vous devez penser à la segmentation.

La segmentation vous donne l’occasion de classifier, selon des profils différents, ceux qui se sont inscrits dans la base de données. Cette étape reste importante, parce que tous les clients n’ont pas les mêmes habitudes de consommation.

Il est intéressant que votre base de données soit constituée de clients, et aussi de simples visiteurs qui ont marqué leur accord pour recevoir vos mails. Prenez exemple sur les habitudes de consommation de vos clients habituels pour la segmentation.

À partir des paramètres à votre disposition, extrapolez les habitudes de consommation des clients habituels sur les autres visiteurs et prenez en compte les :

  • Fréquences d’achat ;
  • Situations socioprofessionnelles ;
  • Données de localisation ;
  • Avantages par rapport à la consommation du produit ou service.

En procédant ainsi, vous pouvez dégager tous les profils possibles selon vos objectifs. Nommez chacun des profils. Vous saurez comment adapter l’emailing correspondant à chaque groupe.

Sécurisez votre taux de délivrance des messages

un homme qui prépare un email

Savez-vous que pour diverses raisons, votre campagne d’email marketing peut ne pas atteindre toutes les adresses de messagerie de votre base de données ?

Première cause : Adresses fictives, erronées ou mal saisies par les visiteurs de votre site web. Vous n’en saurez rien jusqu’à l’envoi des messages si le processus d’inscription n’a pas été réalisé en double opt-in.

La possibilité que certaines adresses subissent les frais d’une faille de sécurité comme l’hameçonnage n’est pas à négliger aussi. Dans ces cas-là, un lancement de campagne emailing semble inopportun.

Afin d’optimiser la sécurité de votre canal de diffusion, le Protocole SMTP n’offre pas toutes les garanties. Préférez une sécurisation renforcée avec les protocoles SPF et DKIM fonctionnant avec la technologie DMARC pour vos serveurs de messagerie électronique.

A lire aussi :  Paiement en ligne : l'ascension fulgurante de Neosurf

Optimisez la lecture de votre emailing

Veillez à ce que votre campagne parvienne jusqu’à la boite mail de la cible. Ce n’est pas suffisant. Le plus important implique que votre probable futur client lise le message.

Vous devez tout miser sur 3 aspects :

  • Votre adresse d’expéditeur pour que le client vous identifie ;
  • L’objet du message ;
  • Le preheader.

Vous pouvez évaluer le nombre de mails que vous recevez tous les jours. Entre les newsletters, les emails promotionnels, de fidélisation, de prospection… combien en ouvrez-vous ? Et surtout, pourquoi ne les lisez-vous pas ?

La raison est toute simple. Les messages manquent d’accroche pour susciter votre intérêt à leur ouverture. C’est tout !

Afin que votre campagne de mail marketing ne subisse pas le même sort, vous devez veiller à mettre l’accent sur certains paramètres.

Le nom d’expéditeur que vous utilisez doit rappeler au prospect d’avoir laissé son adresse mail sur votre site. En ce qui concerne l’objet du message, soyez direct et précis.

Retenez que le déclic pour l’ouverture de votre emailing c’est le preheader. Sublimez-le, donnez-lui de l’attirance, puisque ce sont ces premiers mots qui donnent un aperçu du contenu de votre message. N’en faites pas trop au risque que votre lecteur se décourage en lisant le reste du mail.

Créez un contenu d’emailing accrocheur

une femme dans le web

Une fois que le destinataire a cliqué sur votre mail, il devrait s’attendre à un style soigné et un message cohérent. Si votre campagne s’y prête, un brin d’humour compte aussi.

Le contenu d’un emailing est un appel à l’action que vous adressez à votre cible. Pour qu’il se sente concerné, donnez-lui l’envie de se rendre sur la landing page voulue, selon vos objectifs.

Sachez que de longs textes ennuient très vite les lecteurs. Privilégiez des phrases courtes et des mots compréhensibles selon la catégorie du prospect.

A lire aussi :  Wifi 6 : la révolution de la connexion sans fil

Dans votre démarche de charme e-marketing, informez votre cible en lui donnant chaque fois de la valeur et apportez-lui de quoi attiser sa curiosité. Surtout, donnez-lui des bribes d’informations pour le mener là où vous le désirez.

Égayez le contenu de votre emailing en couleurs et en images

Un aspect incontournable à ne pas négliger concerne absolument la présentation de votre emailing. Si vous avez su trouver les justes mots pour convaincre votre prospect, pensez aux modèles que vous utiliserez.

Les couleurs et le design intégrés à votre message représentent des atouts de taille qui feront lire votre mail avec plaisir.

Dans une communication, on mise tant sur le message que sur les paramètres visuels.

Rédigez votre message avec une police d’écriture simple à lire sur un fond uni de préférence. Intégrez de la couleur qui vous identifie et qui parlera à votre interlocuteur. Une ou deux couleurs au plus devraient suffire.

Dans une autre mesure, vous connaissez très bien la force communicationnelle des images. Faites-en usage, mais à bon escient. Votre contenu doit être aéré, malgré l’adjonction de divers éléments.

Le moment idéal pour l’envoi de l’emailing

Excluez d’office de programmer l’envoi de votre campagne dans la soirée. Évitez aussi une programmation pour très tôt dans la matinée.

Quand les travailleurs arrivent au bureau le matin, ils préfèrent consulter leurs mails principaux et accomplir les activités courantes. Il ne serait pas optimal de choisir une heure à laquelle ils sont préoccupés par des tâches considérées comme prioritaires.

La conception la plus répandue est d’établir un planning d’envoi autour de 11 heures du matin. Selon une enquête Omnisend — une plateforme marketing d’automatisation multicanal —, les meilleurs moments pour envoyer votre emailing se situeraient entre 8 heures, 13 heures et 16 heures.

Le choix vous appartient et il faut agir selon les comportements de la cible.

Sur le blog

  • Web
  • Cinéma
  • Télévision
  • Presse
  • Marketing

L'actus culturelle & medias

Media Aces le site de référence !

media like bouton