Adam Driver contre Netflix et Amazon: La colère explosive de la star sur la grève des scénaristes!

Adam Driver contre Netflix et Amazon: La colère explosive de la star sur la grève des scénaristes!
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Depuis plusieurs mois, les scénaristes Hollywoodiens font grève. Ces professionnels de la cinématographie demandent des conditions de travail améliorées et une sécurité pour leur futur, surtout face à l’apparition des intelligences artificielles. Alors que les négociations stagnent et que les plateformes de streaming ne semblent pas coopérer, l’acteur Adam Driver a un message à leur adresse.

Le message est passé

Le film Ferrari a été l’un des peu nombreux films autorisés par le syndicat SAG-AFTRA à être promu à la Mostra de Venise.Ce film est porté par Adam Driver, connu des fans de Star Wars pour son rôle de Kylo Ren dans la dernière trilogie. Cependant, la 80e édition du Mostra de Venise a été boycottée par les États-Unis, en particulier le puissant SAG-AFTRA (Screen Actors Guild‐American Federation of Television and Radio Artists).

Sous certaines conditions, le film de Michael Mann a été présenté au public italien. Adam Driver a profité de l’occasion pour critiquer les plateformes de streaming qui bloquent les négociations, à savoir Netflix et Amazon.

“Pourquoi une petite société de distribution peut-elle répondre à des demandes que de grandes organisations comme Netflix ou Amazon ne peuvent pas satisfaire?” s’est interrogé Adam Driver lors de la conférence de presse de présentation du film. Il a ajouté que cette situation mettait en évidence le fait que “certains sont prêts à soutenir les personnes avec lesquelles ils collaborent, et d’autres non”.

Driver a conclu son intervention en exprimant son soutien à ses collègues, disant: “J’exprime ma solidarité et je montre que ce sont les personnes avec lesquelles vous travaillez qui sont vraiment importantes”.

A lire aussi :  Jonathan Majors, le parasite indestructible de Marvel : Kang inévitable ?

Le réalisateur de Ferrari a soutenu le message de Driver, exprimant une “solidarité totale” avec la grève des scénaristes qui persiste à Hollywood. Reste à voir si ces critiques changeront la situation. Malgré son peu de chances de succès, cette intervention a le mérite de ternir un peu plus l’image des géants de streaming. Il est ironique de noter que c’est Amazon Prime Vidéo, l’une des cibles de la critique de Driver, qui diffusera le film en France en 2024, bien que le géant ne l’ait pas produit. Cela pourrait être perçu comme un pied de nez subtil de la part du film de Michael Mann.

L'actus culturelle & medias

Media Aces le site de référence !

media like bouton