Mikkelsen dévoile la raison insolite pour laquelle il est toujours le méchant chez Marvel!

Mikkelsen dévoile la raison insolite pour laquelle il est toujours le méchant chez Marvel!
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

L’Ascension de Mads Mikkelsen

L’excellent Mads Mikkelsen est récemment revenu sur son parcours dans le monde du cinéma, et a répondu à une question qui taraude les spectateurs : pourquoi joue-t-il principalement des rôles de méchants ? L’acteur danois répond, en profitant pour remercier ceux qui ont participé à son ascension.

mads mikkelsen grindelwald marvel les animaux fantastiques

Mads Mikkelsen, éternel méchant ?

De ses débuts dans la trilogie danoise Pusher jusqu’à son rôle de grand méchant dans Indiana Jones et le Cadran de la destinée (et peut-être chez Marvel en tant que Docteur Fatalis selon la gestion de l’épineux dossier Jonathan Majors / Kang le Conquérant par La Maison des Idées), le parcours de l’acteur n’est pas commun. Celui qui esquissait autrefois une carrière de sportif de haut niveau et qui n’a jamais rêvé de célébrité a pourtant été propulsé vers Hollywood pour incarner un archétype bien précis : le rôle du méchant. De Kaecilius dans Doctor Strange premier du nom à Grindelwald dans le dernier Les Animaux Fantastiques en passant par Le Chiffre dans le James Bond Casino Royale ou au glaçant Hannibal dans la série du même nom, Mads Mikkelsen a bien souvent joué des rôles d’antagonistes au cinéma et sur petit écran.

Un label apposé bien malgré lui qui peut paraître réducteur lorsque l’on jette un œil détaillé sur sa filmographie : La Chasse, l’excellent Drunk, ou certains films d’auteurs européens. Invité lors d’une rencontre programmée dans le cadre de la section «In Conversation with…» de la 20e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), l’acteur atypique a échangé avec le public sur son parcours cinématographique et autour de cette “étiquette” de bad guy qui lui a permis de gravir les échelons à Hollywood.

A lire aussi :  Park Chan-wook regrette une scène d'Old Boy - Découvrez laquelle!

Être Danois à Hollywood

Il a notamment évoqué la révélation Taxi Driver, comme source d’inspiration pour le développement de son jeu d’acteur, mais aussi et surtout le fait qu’il soit bien souvent casté pour interpréter des antagonistes dont nous avons cité les noms. “C’est assez simple. C’est ce drôle d’accent. C’est aussi simple que ça. Avant, c’était les Allemands, puis les Britanniques ; puis les Russes, et puis, pour une raison quelconque, ils sont tombés amoureux de l’accent danois. Cela en fait certainement partie”, a-t-il déclaré.

Ensuite, si les Américains voient quelque chose qu’ils aiment, ils ont tendance à essayer de le copier, n’est-ce pas ? Mais j’ai eu la chance de pouvoir jouer différents méchants dans différents univers. Il y a une grande différence entre Marvel et James Bond… mais je n’y pense jamais trop. Au Danemark, nous ne divisons pas les méchants et les gentils, nous avons tendance à nous concentrer sur des personnages plus complexes. 

L’auto-émancipation de Mikkelsen

Un certain manichéisme dont l’acteur a toujours voulu s’émanciper (il cite Taxi Driver donc, qui l’a poussé à sortir de cette dualité vilain/héros). On pense à son rôle de One-Eye, le Guerrier Silencieux dans Valhalla Rising en 2009, film dans lequel il incarne un guerrier mutique à l’apparence impitoyable, mais qui se révèle bien plus complexe, notamment dans sa posture de protecteur d’un jeune garçon.

Le secret de Mikkelsen

Mads Mikkelsen avoue ne pas parler couramment l’anglais (et c’est sans doute ce qui participe à cet accent apprécié) et révèle ses méthodes pour tourner ses scènes dans la langue de Shakespeare. “J’ai fait pas mal de films dans différentes langues, mais je ne parle aucune d’entre elles ou du moins pas couramment”, a-t-il déclaré. “Le truc la première fois que j’ai fait quelque chose en anglais, c’était de le répéter et de le répéter et puis, une fois que vous avez tourné la scène, c’est tout, c’est fini. N’y pense plus. S’il y a des erreurs, si les gens disent : “Oh mon Dieu, quel accent”. Ainsi soit-il. C’est tout ce que je pouvais faire. Oubliez ça une fois que vous y êtes, concentrez-vous sur la scène. Vous ne pouvez pas être sur scène ou devant la caméra en vous concentrant sur la langue. Dans le pire des cas, vous pourrez résoudre ce problème plus tard lors des sessions ADR.”

Redefining Villain Roles

Si l’acteur de 58 ans semble s’amuser de son accent visiblement prisé des producteurs d’outre-Atlantique, notons que Mads Mikkelsen est bien plus que ça. Il possède un certain charisme et une froideur (notamment visible sur ses traits, et qui anime son regard), qu’on ne voit nulle par ailleurs. L’acteur est capable d’exprimer une très large palette d’émotions à travers ses rôles, méchants ou pas. Et c’est certainement ce qui plaît aussi à Hollywood.

L'actus culturelle & medias

Media Aces le site de référence !

media like bouton