Ridley Scott repart en guerre avec Napoléon: le scandale à venir!

Ridley Scott repart en guerre avec Napoléon: le scandale à venir!
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Le prochain film très attendu de Ridley Scott : Napoléon

Le cinéaste britannique légendaire, connu pour les vieux chefs-d’œuvre comme Blade Runner et Alien, le huitième passager, sortira cette année son nouveau film très attendu, Napoléon. Mais il semble qu’il puisse avoir succombé à l’une de ses vieilles habitudes.

La fascinante habitude de Sir Ridley

En tant que réalisateur extrêmement prolifique, sir Ridley Scott est l’un des réalisateurs les plus importants d’Hollywood. Sa vaste filmographie comprend de nombreux chefs-d’œuvre tels que Alien, le huitième passager, Blade Runner, Gladiator, La chute du Faucon Noir, Kingdom of Heaven et American Gangster. Connu pour sa réalisation élégante et ses plans imposants, sir Ridley Scott est célèbre pour ses épiques fresques historiques.

Mais l’excitation monte pour les fans du réalisateur car il prévoit de nous offrir un spectacle époustouflant avec Napoléon, qui marque ses retrouvailles avec l’acteur Joaquin Phoenix, vingt-trois ans après Gladiator. Prévu pour le 22 novembre prochain, Napoléon fait partie des vingt sorties les plus attendues de cet automne. Pourtant, malgré toutes ces belles promesses, il semble que sir Ridley Scott soit retombé dans l’un de ses vieux travers.

La longue histoire de Ridley Scott avec les versions longues

Il a été annoncé il y a plusieurs semaines que Napoléon aura une durée de 2h38. Cependant, il semble que la version qui sera projetée dans les cinémas ne représente qu’une petite partie de ce que Ridley Scott a vraiment réalisé. Dans une interview avec le magazine Empire, le réalisateur a confié qu’il avait une version longue “fantastique” de 4h30, qui contiendrait “beaucoup plus de scènes de Joséphine de Beauharnais avant qu’elle ne rencontre Napoléon”.

A lire aussi :  Netflix et le succès international des films français : un trésor convoité

Il est de notoriété publique que Ridley Scott aime filmer beaucoup, rapidement. Il a donc l’habitude d’avoir des versions longues pour la plupart de ses films majeurs. Parfois, la différence de qualité entre la version cinéma et la version longue est significative, comme on peut le voir avec Cartel, dont la version longue est sublime, tandis que la version cinéma est l’un des plus grands échecs de sa carrière.

Le défi des versions cinéma et longues

L’exemple de sa fresque sur les Croisades, Kingdom of Heaven, est également révélateur. La version cinéma a été vivement critiquée tandis que la version longue est souvent considérée comme un chef d’œuvre. Cela indique clairement que le challenge pour Ridley Scott réside dans le compromis entre les attentes du public et les contraintes de distribution des cinémas, qui ne supportent pas toujours la durée imposante de ses films.

Nous sommes néanmoins très impatients de découvrir Napoléon et avons hâte de pouvoir voir sa version longue.

L'actus culturelle & medias

Media Aces le site de référence !

media like bouton